Récolté sur 280 ha de coteaux sablo-granitique, Chénas est le plus rare des crus du Beaujolais. Vin favori du Roi Louis XIII, il doit son nom à la grande forêt de Chênes qui fût arrachée sur ordre du Roi pour être templacée par la plante au divin Nectar.

Nos Chénas

 

 CB_Chenas

Chénas « Vieilles Vignes »

Notre cuvée de Chénas « vieilles vignes » est récoltée sur plusieurs lieux-dits des villages de La Chapelle de Guinchay et de Chénas : Les Paquelets, Les Daroux et Les Blemonts.  Les vignes sont en moyenne âgées de 60 ans. Sa robe est brillante aux reflets de rubis, ses arômes floraux de pivoine et d’iris, de cerise griotte et fruits rouges s’expriment généreusement et en font un vin ample et rond ayant un potentiel de garde de 4 à 5 ans.

Accord met et vin

A déguster entre 15 et 17°, il sera parfait sur une gigue de chevreuil, un civet, ou un saucisson au gêne.

CB_echevin_280-460

Chénas, « Confidences de l’Échevin »

Cette cuvée spéciale, est issue d’une vigne centenaire, lieu-dit,  Le Clos attenant à Château Bonnet.

A travers cette cuvée de Chénas, nous rendons hommage au fondateur de Château Bonnet, Claude Bonnet ( figurant sur l’étiquette), qui était Echevin à la ville de Mâcon.

Plantée sur un sol argilo-granitique, cette vigne nous donne des petites grumes de raisins, concentrées et gorgées d’arômes. Son très faible rendement offre une qualité exceptionnelle. Cette cuvée est entièrement égrappée et se destine à un élevage d’un an en fûts de chêne ( de 3-4 vins) puis un an en cuve pour s’harmoniser. La commercialisation de cette cuvée commence après un an de repose en bouteille. Cette « Confidence de l’Echevin » vous charmera dés maintenant mais pourra également attendre 3-6 ans, patiemment, dans votre cave.

Accord met et vin

Servir avec des gibiers, fromages

Chénas « 1047 »


Petite soeur de notre cuvée « 985 » de Chénas 2009, fortement plébiscitée, voici la cuvée « 1047 ».

1047 jours d’élevage ont porté cette cuvée de Chénas 2011 à son apogée…

Voici quelques secrets de son élaboration:

Sélectionnez un terroir d’exception, cueillez à pleine maturité, pressez en délicatesse, entonnez sous bonne lune, laissez le temps et le bois se marier, ouillez régulièrement pour rendre leur part aux anges, embouteillez en jours « fruit », dégustez bien accompagné, laissez-vous séduire par son authenticité….

Au nez, les arômes épicés ne cachent pas les petits fruits rouges et la cerise noire. En bouche, les tanins, bien que soyeux, assurent à la belle structure un potentiel de garde de 3 à 5 ans supplémentaires.

En quelques mots, c’est un vin au double plaisir : le premier pour moi, car il est à la hauteur de mes espérances ; un grand Gamay, et le deuxième, pour vous dans votre verre ! Régalez-vous !

Cette cuvée est aujourd’hui épuisée, car victime de son succès, mais il semblerait qu’un vin du même type soit en cours d’élevage sur le millésime 2015….mais chuuuuut!

 

Retour au site